Bonjour / Se connecter
Listings
Accès
Agenda
Actualités
Médecins généralistes

Plan stratégique Azimut


Soucieux d'assurer sa pérennité, le CHC a entamé en 2002 une réflexion visant à redéfinir la configuration du réseau et l'offre de soins proposée aux patients, en s'appuyant sur la spécificité et la complémentarité de ses établissements de soins.
 

Prévoir et anticiper les besoins

Le plan Azimut répond d'ores et déjà aux critères qui définiront les soins de santé dans les années à venir, à savoir:

  • une prise en charge multidisciplinaire à la fois plus performante et plus brève

  • un renforcement de la prise en charge ambulatoire, chirurgicale ou médicale, par le biais de l'hôpital de jour
  • une activité de polyclinique et une politique de diagnostic complet du patient établi en un temps minimal, le tout dans une logique de proximité.

  • une pyramide des âges qui s'accentue, avec un vieillissement de la population et une meilleure prise en charge des pathologies liées à la gériatrie et à la revalidation.


 

La réflexion Azimut est menée à différents niveau de l'institution. Elle mobilise les organes de décision (conseil d'administration, direction, chefs de service), les acteurs de terrain et des consultants externes.

 

Dans les faits

De nombreuses pistes de réflexion engagées au cours du processus Azimut sont concrétisées sur le terrain.
 

Par exemple:
  • le développement d'itinéraires cliniques qui formalisent la prise en charge du patient pour des pathologies standards, telles que la prothèse de genou.

  • les projets de rénovation et de redéploiement pour les cliniques Notre-Dame à Waremme, Sainte-Elisabeth à Heusy et Notre-Dame à Hermalle.
  • la formalisation de la démarche qualité à un niveau tranversal

  • l'élargissement de l'offre de soins pour permettre la prise en charge de patients confrontés à de nouveaux besoins, avec par exemple un centre de la mémoire et une maison Alzheimer, des unités de revalidation sur site, un hôpital de jour gériatrique, une clinique des tumeurs digestives...

  • la clinique du MontLégia, le nouvel hôpital du CHC, qui sera construite qur le site de Patience & Beaujonc pour regrouper l'activité des trois cliniques liégeoises (St-Joseph, Espérance et St-Vincent).



 


8 axes stratégiques

Le plan Azimut s'articule en 8 axes qui sont autant de leviers d'action.
 

1. Développer l'offre de soins

  • proposer de nouvelles prestations

  • garantir la continuité des soins

  • développer des collaborations efficaces avec les généralistes, les structures de soins à domicile, etc.

2. Améliorer l'orientation patient dans la prise en charge

  • organiser les services autour du patient

  • renforçer la communication avec le patient

3. Atteindre l'excellence clinique dans le développement de la pratique médicale

  • développer le virage ambulatoire

  • diminuer la variabilité médicale

  • améliorer l'efficacité clinique et en diminuant la durée moyenne de séjour

4. Optimiser les opérations

  • équilibrer les ressources infirmières aux soins requis

  • améliorer l'efficience des plateaux techniques, comme les urgences, les blocs opératoires, les laboratoires, etc.

Afin de mettre en œuvre ces stratégies, le CHC s'investit dans les domaines suivants:
 

5. Développer des systèmes d'information performants pour une gestion quotidienne plus globalisée et plus aisée

 

6. Repenser le rôle et la contribution de chaque clinique au sein du réseau

  • développer des pôles d'activités spécifiques

  • rationaliser l'offre de soins, notamment pour les trois cliniques liégeoises (Saint-Joseph, Espérance, Saint-Vincent), distantes de quelques kilomètres

7. Renforcer la direction et l'organisation médicale

afin de définir un modèle d'organisation de l'activité médicale et de s'assurer à la fois de sa complémentarité et de sa performance
 

8. Accentuer l'organisation et la culture de groupe