Bonjour / Se connecter
Accès
Agenda
Actualités
Faire un don
| Médecins |

Désinfectants infectés: danger écarté au CHC

12
nov
2019

Désinfectants infectés: danger écarté au CHC

 

Suite à l’alerte lancée par Anios, le fabricant français, et par l’AFMPS, l’agence fédérale des médicaments et des produits de santé, les hôpitaux ont été avertis samedi d’un rappel de produit concernant deux désinfectants potentiellement infectés. Au CHC, seul le spray désinfectant pour les surfaces et dispositifs non-médicaux était utilisé, par exemple dans la désinfection des brancards.  




 

Dès dimanche, une cellule de crise composée d’hygiénistes et de pharmaciens, s’est mobilisée pour mettre les produits incriminés en quarantaine, en attendant leur retour à l’usine. Cette même cellule a validé et assuré la distribution des produits de remplacements valables pour les 6 cliniques du groupe mais aussi les 8 maisons de repos et les centres médicaux externes. Des lingettes désinfectantes (voir photo ci-dessus) sont aujourd’hui utilisées pour assurer la désinfection du matériel. Un spray de la même marque que les lingettes a été commandé en urgence, il remplacera le produit incriminé dès demain mercredi. Cette nouvelle procédure doit assurer la parfaite sécurité des patients, même immunodéprimés.