Bonjour / Se connecter
Accès
Agenda
Actualités
Médecins |

Historique


1901

A la demande de la population et d'un médecin, les Sœurs de Sainte-Élisabeth ouvrent un sanatorium à la Houcquaye blanche à Ensival. Difficile d'accès et fort humide, la propriété ne convient pas.
 

1903

La congrégation acquiert une grande villa avec jardin dans ce qui deviendra la future rue de Naimeux, soit l'emplacement actuel de la clinique. Cette demeure est transformée et aménagée pour toujours mieux répondre aux besoins des patients.


 

1908

Le sanatorium est transformé en clinique après une première extension.
 

1912

Nouvel agrandissement du bâtiment, avec la création d'un bloc opératoire au 2e étage. La chapelle actuelle fait vraisemblablement partie des constructions réalisées à cette époque.


  

1936

Construction d'une nouvelle aile, appelée "pavillon Marie-Josée".


 

1965

Suite à la nouvelle loi sur les hôpitaux de 1963, la clinique est entièrement rénovée. À l'exception de la chapelle et du pavillon Marie-Josée qui sera étendu, tous les anciens bâtiments sont rasés au niveau des fondations et entièrement reconstruits et agrandis.
 

1977

La Clinique Sainte-Élisabeth passe des mains de la congrégation aux mains de l'ACIS (association chrétienne des institutions de soins). L'ACIS reprend également la maternité Sainte-Marie, située rue Masson à Verviers. Les services de cette dernière sont rapatriés à Sainte-Élisabeth en 1980. La capacité de la clinique est ainsi portée à 122 lits. Sous l'impulsion de son nouveau propriétaire, Sainte-Élisabeth développe différents services : maternité et néonatologie, soins intensifs, urgences, reconditionnement des unités de soins (maternité, médecine, chirurgie) et des consultations.
 

1992

Inauguration d'une nouvelle aile médico-technique permettant notamment l'aménagement et le rééquipement complet du service des urgences, du service d'imagerie médicale, du bloc opératoire (5 salles d'opération + 1 salle de réveil), d'une unité de soins intensifs (6 lits).
 

1993

La Clinique Sainte-Élisabeth s'engage dans un accord de groupement avec la Clinique Notre-Dame des Bruyères (Chênée). Ce projet n'aboutit pas.
 

1998

La Clinique Sainte-Élisabeth fusionne avec la Clinique Saint-Vincent (Rocourt) pour former le Centre hospitalier Saint-Vincent – Sainte-Elisabeth (CHVE). La même année, naissent le service de médecine physique et l'hôpital de jour. Le hall d'entrée est totalement rénové.
 

2001

Création du CHC regroupant 6 cliniques.