Bonjour / Se connecter
Listings
Accès
Agenda
Actualités
Médecins généralistes

La fin de vie au CHC


En Belgique, une personne sur deux en moyenne décède à l’hôpital.


Au CHC, la fin de vie est envisagée dans son acceptation la plus large: aux différents âges de la vie, dans la grande variabilité des circonstances dans laquelle elle peut survenir et au niveau philosophique et religieux. Les soignants mettent tout en œuvre pour entourer la fin de vie des mêmes soins et de la même attention que la vie dont elle est indissociable.
 

  • Une équipe de soins continus et palliatifs se déplace au chevet du patient sur les différents sites depuis 20 ans.

  • La clinique Notre-Dame à Hermalle dispose d’une unité de soins continus et palliatifs depuis 15 ans.

  • En maternité, des procédures spécifiques visent à accompagner les parents en cas de décès à la naissance.

  • Des ressources extérieures à l'unité de soins sont sollicitées en fonction des besoins: psychologues, équipes d’accompagnement spirituel et religieux.  

Lors de l’accompagnement du patient en fin de vie, les priorités sont:

  • les meilleurs soins possibles et la mise en œuvre de tous les moyens cliniquement appropriés pour soulager les souffrances (douleurs et autres symptômes d’inconfort somatique et/ou psychologique)

  • le respect des convictions philosophiques, religieuses, spirituelles et culturelles du patient et de sa famille

  • la nécessité de respecter l’histoire unique de la personne concernée    

Tout cela demande du temps.

Du temps pour écouter et comprendre le patient dans ses demandes, ses attentes et son cheminement, du temps pour communiquer avec la famille et les proches, et du temps pour les médecins et les soignants pour s'ajuster au projet de soins en cours. Toutes ces démarches font partie d'une réflexion éthique globale, entreprise dans le respect de la loi.