Bonjour / Se connecter
Listings
Accès
Agenda
Actualités
Médecins généralistes


Les Globules rouges, clowns relationnels

Clinique de l'Espérance - Montegnée

Une fois par semaine, les enfants hospitalisés dans les services de pédiatrie reçoivent la visite des Globules rouges, un groupe de clowns relationnels qui, à l'occasion, "contaminent" aussi les services adultes. 

Les clowns à l'hôpital sont une source de joie et de bonne humeur pour tous, enfants, parents et soignants, et il n'est pas rare d'entendre fuser, le vendredi après-midi, jour de sortie des clowns, des éclats de rire aux quatre coins du service. Mais si le rire est souvent au rendez-vous, les clowns proposent avant tout un véritable soin relationnel, un travail en profondeur, bénéfique à la fois aux enfants et aux soignants.
 
Clowns-relationnels400x600.png
 
L'expérience des clowns a débuté à la Clinique de l'Espérance dans les années 90. C'est une des démarches-phares de l'humanisation des soins.
 

Quand le clown gai-rit!

La santé se nourrit de gaieté, c'est une force vitale étonnante qui permet de surmonter fatigue et malheur, de réinventer les conditions de la vie. Les clowns à l'hôpital, c'est l'ouverture du cœur, la complicité et le plaisir partagé avec l'enfant, le jeu comme voie royale du soin, la dédramatisation, tout en laissant la place à toutes les émotions... sans oublier les parents qui retrouvent aussi souvent le sourire ou laissent couler leurs larmes.
 

Un chemin de re-nez-sens

Le clown relationnel est pratiqué par les soignants et quelques bénévoles qui, tous, ont été longuement formés au sein de l'asbl Art-Clowns et Thérapie (Christian Moffart et Françoise Camus) à cet art-thérapie exigeant.
 
L'intégration progressive des fondements du clown relationnel (posture de base de l'auguste, l'ici et maintenant, présence à soi et à l'autre, ouverture du cœur) et le plaisir partagé en clown avec les enfants sont réparateurs pour les acteurs de soins. Très souvent, face à la maladie et à la souffrance, médecins et infirmières finissent par s'oublier; le soignant, grâce au clown, retrouve l'enfant qui sommeille en lui pour mieux accueillir l'enfant face à lui.
Empathie
 
Grâce aux clowns, l'enfant comprend mieux que le soignant est de son côté. Mais attention, pas de confusion: jamais de soins en clown! Le clown relationnel ne s'improvise pas. Il exige des soignants un travail sur eux-mêmes et une formation continue au savoir-être relationnel.

 

Contact

Dr Nadine FRANCOTTE, responsable de projet
Annick BELVAL
Marie-Paule ERNOTTE
 

Actualités

01
juin
2005
Les Globules rouges, clowns relationnels
En 2005, a eu lieu la première édition[...]