Bonjour / Se connecter
Listings
Accès
Agenda
Actualités
Médecins généralistes

Projet de nouvelle maison multifonction à Ans


Une nouvelle maison de repos du CHC devrait voir le jour vers 2019-2020. Il s'agira d'une structure mixte alliant accueil de la personne âgée et accueil de personnes polyhandicapées adultes. Le CHC a acquis à Ans un terrain qui appartenait à la Congrégation des Filles de la Charité pour la construction de ce nouvel édifice.

 

Nombreux sont les parents vieillissants en perte d’autonomie qui s’inquiètent du sort de leur enfant handicapé adulte, et qui ne trouvent pourtant pas de structure d’accueil commune, qui puisse leur permettre de continuer à vivre ensemble alors qu’ils ont été co-dépendants toute leur vie. La nouvelle structure prévue à Ans répondra à cette demande et alliera différentes fonctions:

  • une maison de repos et soins de 102 lits (dont 17 lits court séjour), avec un centre de jour pour personnes agées (15 places)

  • un centre résidentiel pour personnes handicapées adultes d’une capacité potentielle de 18 places 

Les deux entités partageront les lieux de vie (agora, services paramédicaux…) et certaines ressources (cuisine, administration, entretien…).
 
Ce nouveau projet soucieux du maintien de la cellule familiale a été initié en 2010. Il a d’emblée été salué par tous les décideurs du secteur, tant pour son offre de services que pour le partage des infrastructures. Le CHC a reçu l’accord de la Région wallonne pour l’avant-projet de la partie maison de repos en novembre 2013 (le dossier a été introduit en 2012). Le permis de construire a été accordé en 2017. Les travaux devraient commencer fin 2018.

L'ensemble du projet sera très vraisemblablement mené en 2 phases: d’abord la maison de repos, le service résidentiel pour personnes handicapées adultes et les locaux partagés.

Le complexe sera situé au sein du parc arboré de la congrégation, à deux pas de la place Nicolai.

A elle seule la maison de repos représente un investissement de plus de 11 millions d'€ pour le CHC. Elle devrait permettre de créer à terme une trentaine d'emplois. 

 
La vue du terrain de la Congrégation des Filles de la Charité, avec son parc arboré