Bonjour / Se connecter
Accès
Agenda
Actualités
Faire un don
| Médecins |

Alzheimer: plus qu’une maladie, un enjeu de société

21
sep
2018

Alzheimer: plus qu’une maladie, un enjeu de société


Ce vendredi 21 septembre a lieu la Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer, démence neurodégénérative la plus fréquente rencontrée surtout chez la personne âgée. 


Avec l’allongement de l’espérance de vie, le nombre de malades ne cesse de croître - actuellement 5% des patients de plus de 60 ans et 40% des patients de plus de 80 ans. Sachant qu’en 2025, 1 Belge sur 4 aura plus de 65 ans, la maladie d’Alzheimer représente un enjeu majeur sur le plan scientifique, médical et sociétal.

 

C’est une maladie qui à l’heure actuelle reste incurable, mais dont on parvient à freiner l’évolution grâce à certains médicaments, rappelle le Dr Thierry Guillaume, chef du service de gériatrie du CHC. Ils permettent de stabiliser les symptômes, et ainsi de maintenir si possible le patient à son domicile et de préserver son niveau d’autonomie.

 

Le traitement est remboursable moyennant un diagnostic réalisé par un spécialiste: gériatre, neurologue, psychiatre ou neuropsychiatre.

 

Au CHC, selon l’âge et le profil, le patient est pris en charge en gériatrie ou à la clinique de la mémoire.

 

Pour être admis en gériatrie, le patient doit remplir plusieurs critères: avoir au moins 65 ans, être soigné pour plusieurs pathologies, à quoi s’ajoute le risque de perte d’autonomie, de troubles cognitifs ou de déficit d’encadrement social.

 

Les patients atteints de démence, en particulier la maladie d’Alzheimer, sont majoritaires à l’hôpital de jour et en consultation gériatriques. Qu’ils soient hospitalisés ou non, ils sont pris en charge par une équipe pluridisciplinaire constituée de gériatres, infirmiers spécialisés, ergothérapeutes, diététiciennes, assistantes sociales et kinés.

 

L’un des problèmes avec la maladie d’Alzheimer est la banalisation des symptômes, souligne le Dr Guillaume. L’entourage du patient a tendance à considérer son déclin cognitif comme lié au vieillissement. Or, plus tard la maladie est détectée, moins bons sont les résultats des traitements.

 

Certains signes doivent alerter, comme le fait de constater une diminution de ses capacités dans une même situation, précise le Dr Sylvie Van Snick, neurologue responsable de notre clinique de la mémoire. Chacun peut expérimenter des oublis. C’est la récurrence des oublis ou leur éventuelle répercussion sur le mode de fonctionnement global qui mérite une évaluation en consultation. En cas de doute, il vaut mieux consulter, ne serait-ce que pour être rassuré.

 

Située à deux pas de la clinique de l’Espérance, à Montegnée, la clinique de la mémoire propose une approche différente: une prise en charge en ambulatoire pour des patients encore autonomes et généralement plus jeunes (à partir de 45 ans) qu’en gériatrie.

 

Pour les patients souffrant de la maladie d’Alzheimer (ou de maladies apparentées), la prise en charge peut consister en un traitement médicamenteux accompagné d’une revalidation cognitive, avec un ergothérapeute et un neuropsychologue (par exemple, une séance par semaine pendant trois mois et un suivi trimestriel pendant un an).

 

Des objectifs sont définis avec le patient, en vue de continuer ou réapprendre à faire certaines activités de la vie quotidienne, indique le Dr Van Snick. L’ergothérapeute et le neuropsychologue travaillent avec lui des réflexes, des automatismes, simplifient certains outils (agenda, horloge, ustensiles de cuisine...), adaptent son domicile... Notre équipe accompagne également l’entourage afin de l’aider à faire face aux difficultés du patient et à éviter ainsi l’épuisement.

 

Les patients à un stade précoce de la maladie (troubles cognitifs légers) ont aussi la possibilité de participer à des études cliniques dans le cadre de la recherche de nouveaux médicaments efficaces.

 

Service de gériatrie

Dr Thierry Guillaume, chef de service

Clinique Notre-Dame Waremme: 019 33 94 41

Clinique Saint-Joseph (Liège): 04 224 84 58 

Clinique Notre-Dame Hermalle: 04 374 70 70

Clinique Sainte-Elisabeth (Heusy): 087 21 37 00

 

Clinique de la mémoire

Dr Sylvie Van Snick, neurologue responsable

Rue Malvoz, 15, à 4420 Montegnée

04 224 92 75

 

Plus d’infos sur:

Service de geriatrie

Clinique de la memoire - Maison Alzheimer