Bonjour / Se connecter
Accès
Agenda
Actualités
Faire un don
| Médecins |

Clinique de la mémoire


Prise en charge des troubles de la mémoire, de la concentration et du langage

La Clinique de la mémoire s'adresse aux personnes confrontées à des troubles de la mémoire, de la concentration et du langage plus importants que ceux que l'on rencontre généralement avec l'avancée en âge et qui peuvent avoir des répercussions gênantes dans la vie de tous les jours. Grâce à une prise en charge adaptée, il est possible de minimiser ces difficultés de mémorisation, d'organisation, de concentration, d'expression...



La Clinique de la mémoire aide les patients et leur famille à préserver leur autonomie et à mieux faire face à ces troubles.
Elle accueille les patients deux fois par semaine pour une durée variable de 1 à 3 heures selon les objectifs. Elle été aménagée comme un lieu de vie avec une infrastructure proche de celle d'une maison privée: elle dispose de bureaux de consultation mais également d'une cuisine, d'un local de bricolage et  d'un jardin.
 

 

Travailler la mémoire?
Il existe plusieurs types de mémoire: à court terme, à long terme, auditive ou visuelle... Ces différentes mémoires ne sont pas toutes affectées systématiquement de la même manière. Même en cas de trouble de la mémoire, il existe certains domaines qui restent relativement intacts et que l'on peut exploiter.


C'est le rôle de la Clinique de la mémoire: améliorer l'autonomie des patients en travaillant les capacités qui sont préservées. Les techniques utilisées ont déjà fait leurs preuves pour les troubles associés à la maladie d'Alzheimer.


Les trois étapes de la prise en charge

Première étape: ​déterminer les points forts et les points faibles
Il s'agit de déterminer comment fonctionnent les différentes mémoires du patient, ses capacités de concentration....


Pour ce faire, nous réalisons tout d'abord un bilan neuropsychologique qui permet d'identifier les problèmes et de les comprendre. Ce bilan, réalisé en c​ollaboration avec un membre de la famille, ainsi que les premières séances de travail à la Clinique de la mémoire permettront également

  • d'évaluer l'impact des troubles dans la vie quotidienne.

  • de repérer les domaines pour lesquels le patient a préservé des capacités.

  • d'envisager le type d'aide qui pourra améliorer le fonctionnement quotidien.


Deuxième étape: élaborer un projet de prise en charge
Cette courte période d'évaluation permet de proposer des objectifs de prise en charge, lesquels sont discutés avec le patient et son entourage. Chaque prise en charge est différente en fonction des patients, de ses difficultés, de ses capacités préservées, de ses plaintes et de celles de sa famille.



Concrétiser

Que peut-on faire pour travailler la mémoire?

  • Apprendre ou réapprendre des informations importantes (utilisation de l'euro, nom des petits-enfants, certains trajets importants...).

  • Apprendre ou réapprendre un savoir-faire utile (cuisine, comptes, utiliser un GSM, se servir d'appareils ménagers...) ou des activités de loisirs (philatélie, tricot, lecture...).

  • Rendre systématique l'utilisation d'aides-mémoire (agenda, calendrier) pour compenser les difficultés de mémorisation.

La Clinique de la mémoire propose aussi

  • un lieu de rencontre afin de rompre l'isolement des patients soucieux d'éviter des situations problématiques compte tenu de leurs difficultés.
  • des "ateliers mémoire", qui permettent dans la détente, de favoriser le fonctionnement de la mémoire.

  • d'aménager l'environnement du patient pour lui permettre de mieux fonctionner au domicile.

  • de conseiller la famille pour qu'elle puisse réagir de manière appropriée.