Bonjour / Se connecter
Listings
Accès
Agenda
Actualités
Médecins généralistes

Le patient « sujet » plutôt qu'« objet » de soins


Dès qu'un diagnostic de maladie grave est posé, les conditions d'existence sont bouleversées.

Pour les équipes, cela signifie qu'au-delà du geste technique, il s'agit aussi de prendre soin pour aider les patients à affronter des:

  • problèmes physiques (douleurs, inconfort...)

  • troubles psychologiques et relationnels (angoisse, dépression...)

  • difficultés sociales et financières (en cas de retour à domicile, par exemple)

  • problèmes pratiques (congé palliatif...)

L'approche du patient est globale, de façon à:

  • prendre en compte les aspects médicaux, la douleur à soulager et ses symptômes, la souffrance psychologique, sociale, familiale et spirituelle

  • assurer la continuité des soins

  • assurer le bien-être et le confort du patient

  • soutenir le patient et ses proches dans leurs moments de vie et leurs émotions

Ainsi, le patient devient « sujet » plutôt qu'« objet » de soins.

  • Les soins sont basés sur les symptômes et les besoins du patient, et non sur le nombre de jours qu'il lui reste à vivre.

  • Le temps est celui de l'instant, du moment présent où « être » et « se taire » sont parfois plus importants que « faire » et « parler ».

  • Tout acte de soin est un acte éthique.

  • La continuité des soins est assurée par une équipe pluridisciplinaire.