Travail et accouchement: comment cela va-t-il se passer ?

Une sage-femme vous accompagne et reste à vos côtés durant tout le travail. Elle tient votre gynécologue informé de tous les évènements qui rythment la venue de votre bébé.

Elle surveille le monitoring foetal ainsi que tous les paramètres liés à l'évolution du travail et à la naissance de votre bébé. Votre gynécologue est présent pour votre accouchement, il est rappelé au moment opportun. Il n’y a pas de norme standard en temps, mais un premier bébé peut prendre plus de temps qu’un deuxième ou un troisième. Ce n’est pas une science exacte. Un anesthésiste, un gynécologue et un pédiatre sont de garde 24h/24.

A l'installation dans la salle de naissance, la sage-femme:

  • vous accueille et vous installe confortablement
  • vérifie et remplit votre dossier
  • réalise un monitoring pour analyser le rythme cardiaque fœtal et les contractions utérines
  • réalise un toucher vaginal pour connaître l’état du col du l'utérus
  • réalise si nécessaire un prélèvement vaginal
  • prend vos paramètres
  • vous aide à vous vêtir de manière confortable
  • ​administre un lavement qui évitera les petits inconvénients au moment des fortes poussées (sauf en cas de rupture de la poche des eaux ou de travail très avancé)
Les sages-femmes vous aident à gérer votre douleur, assistent à la mise en place de la péridurale posée par l'anesthésiste et vous guident pour les efforts de poussée et l’accueil de votre bébé.

Dans nos maternités, le travail, la naissance et la surveillance du post-partum immédiat se déroulent dans la même salle de naissance.
Ensuite, lorsque votre bébé a au moins 2h de vie, cap sur la maternité !

Votre accompagnant peut alors déplacer la voiture qui se trouve toujours au parking des urgences pour rejoindre le parking général (à Heusy) ou le parking B ou K (à MontLégia) et récupérer votre valise.
 

Le travail et l'accouchement se déroulent en plusieurs phases.


1. L’effacement et la dilatation du col de l'utérus

C’est la phase la plus longue. Elle se fait grâce aux contractions, véritable moteur dans tout le travail. Le col se raccourcit jusqu’à son effacement complet (c'est comme une poire qui se transforme en pomme).
 
Chez la primipare (femme dont c’est le premier enfant), quand le col est tout à fait effacé, la dilatation (l'ouverture du col) commence. Elle se mesure en centimètres. La dilatation de 1 à 5 cm est souvent assez lente, elle s'accélère quand on passe de 5 à 10 cm (il faut compter en moyenne env. 1 cm par heure). La dilatation complète est de 10 cm. Chez la multipare (femme dont ce n'est pas le premier enfant), l'effacement et la dilatation se font simultanément. Le travail est donc souvent plus court.

C'est le moment de mettre en pratique la/les technique(s) choisie(s) pour mieux vivre ce grand moment: ballon, lianes de suspension, massage... Vous pouvez effectuer des exercices de respiration, des étirements, changer de position, marcher.

Sous péridurale, on vide la vessie au moyen d’une sonde, sans douleur car l’anesthésie endort la sensation du besoin d’uriner et une vessie pleine empêche la descente du bébé. Cela peut se répéter plusieurs fois pendant le travail, ainsi que juste avant l'accouchement.
 

2. L'engagement

L'engagement de la tête dans le bassin sera constaté par un toucher vaginal: tout dépend de l'intensité des contractions, de la parité, de l'avancement du travail, de vos sensations. Lorsque vous êtes à dilatation complète, commence alors la descente et la rotation de la tête du bébé qui s'engage dans le petit bassin.

3. L'expulsion

Quand le bébé sera suffisamment bas, la sage-femme préparera le matériel pour l'accouchement et l'arrivée du nouveau-né. Vous serez installée en position gynécologique. Si avez d'autres souhaits, parlez-en à votre gynécologue avant la naissance.

Pour expulser la tête, il faudra pousser plusieurs fois à chaque contraction. La sage-femme vous guide pour que vous puissiez accompagner la descente de votre bébé au mieux. Ne vous inquiétez pas si la tête remonte un peu entre les contractions, c'est normal. Cela dure de 15 à 30 minutes et varie selon la parité et la position du bébé. Si vous le souhaitez, vous pourrez voir la tête de votre bébé à l'aide d'un miroir. Si l'accouchement est trop long, trop fatiguant pour vous ou votre bébé, le gynécologue peut utiliser une ventouse ou des forceps. Pas de panique, c'est pour votre bien et celui de votre bébé. Le pédiatre sera alors appelé pour la naissance.
         
Parfois, une épisiotomie est réalisée. Quand la tête du bébé est sortie, la sage-femme fait une injection en intraveineuse afin que la délivrance se passe bien et que les pertes de sang ne soient pas trop importantes.

Si tout va bien, on pose le nouveau-né sur votre ventre. Si le papa le désire, il pourra couper le cordon. Du sang est prélevé au cordon pour analyser le groupe sanguin de votre enfant.

4. La délivrance

C’est le dernier temps de l'accouchement qui correspond à l'expulsion du placenta et des membranes. Il peut durer de 10 à 30 minutes. Ensuite, l'utérus durcit et forme une boule dure en dessous de l'ombilic.

Prenez
un cookie !
Nous utilisons des cookies pour simplifier et améliorer votre expérience sur notre site. Pour plus d'informations sur l'utilisation que nous faisons des cookies, consultez notre politique de confidentialité.