Médecine de l'appareil locomoteur


Examens techniques

Densitométrie osseuse
Dans certains cas, la médecine de l’appareil locomoteur fait également appel à la densitométrie osseuse pour mesurer la densité des os.
Electromyographie
L'électromyographie (EMG) vérifie la qualité et l'intégrité des nerfs et des muscles (canal carpien, sciatique, tétanie, polyneuropathie, myopathie, myasthénie...).
 
De légères décharges électriques sont envoyées au patient via des électrodes appliquées sur sa peau. L'intensité de l'électricité augmente progressivement jusqu'à l'enregistrement d'une réponse. L'examen comporte aussi quelques piqûres que le patient perçoit à peine si ses muscles sont bien relâchés.
Examens électrophysiologiques
Pour établir le diagnostic, les médecins utilisent la méthode de l'électrophysiologie, et plus précisément trois types d'examen.
Potentiels évoqués moteurs
Les potentiels évoqués moteurs (PEM) vérifient l'intégrité des voies motrices.
 
Précaution : le patient ne peut être épileptique, ni porteur d'un pacemaker ou d'objets métalliques dans la zone stimulée, à savoir la tête et la colonne vertébrale.
Potentiels évoqués somesthétiques
Les potentiels évoqués somesthétiques (PES) vérifient l'intégrité des voies sensorielles. Il est essentiel que le patient soit détendu et confortablement allongé sur une table d'examen. Celui-ci reçoit de légères impulsions électriques répétées et à peine perceptibles. Le médecin enregistre le passage du courant appliqué à la tête et à la colonne vertébrale.

Prenez
un cookie !
Nous utilisons des cookies pour simplifier et améliorer votre expérience sur notre site. Pour plus d'informations sur l'utilisation que nous faisons des cookies, consultez notre politique de confidentialité.