Médiation interculturelle

Les médiatrices interculturelles apportent une assistance linguistique aux patients d'origine étrangère. Elles intervennent à la Clinique CHC MontLégia, et par Skype, pour le turc, l'arabe et le rif.
 

La barrière linguistique est non seulement un obstacle mais une source d'angoisse. Recevoir dans sa langue, des explications sur le déroulement d’une opération ou la mise en route d’un traitement est rassurant et favorise l'implication personnelle. En facilitant les échanges entre le spatients et les soignanst, les médiatrices interculturelles contribuent égalment à la meilleure compréhension de la culture et des valeurs des uns et des autres.

La fonction de médiation interculturelle existe au sein du Groupe santé CHC depuis 2008 (d'abord à la Clinique de l'Espérance à Montegnée, ensuite à la Clinique CHC MontLégia) pour le turc, l'arabe et le rif.


La médiation interculturelle est accessible à tous: soignants, patients et familles, avec ou sans rendez-vous. C'est un service gratuit financé par le SPF Santé publique.

Les patients entrent en contact avec les médiatrices par l'intermédiaire d’un médecin ou d’un soignant au moment de la consultation, de l'admission en hospitalisation ou aux urgences.

Les médiatrices interviennent soit en direct, soit par téléphone, en fonction des situations. Pour les autres langues que le turc, l'arabe et le rif, contact est pris si besoin avec un médiateur extérieur joignable par vidéoconférence ou, quand c'est possible, avec une personne-ressource de l'hôpital.

La médiation linguistique, aussi par internet

Face au manque de médiateurs interculturels pour répondre à la demande croissante d’assistance linguistique dans les hôpitaux, le SPF Santé publique a développé un projet de consultation par internet. Les hôpitaux participants mettent à la disposition de leurs partenaires les compétences de leurs médiateurs interculturels, lesquels peuvent être contactés par vidéoconférence. Le service est entièrement gratuit. Environ 20 langues sont proposées (y compris la langue des signes) et pour certaines d'entre-elles, une permanence est prévue chaque jour de la semaine. 

Par un simple clic, les médiatrices peuvent entrer en contact avec un des hôpitaux pilotes participants et trouver le bon interlocuteur. En retour, elles assurent une permanence pour leurs langues de référence. Le Groupe santé CHC est partie prenante de ce projet. 

Nous prenons les choses en main

Zubeyde BAS

Médiatrice interculturelle pour la langue turque

En savoir plus

Nadia HADRI

Médiatrice interculturelle pour la langue arabe

En savoir plus
Voir plus
Prenez
un cookie !
Nous utilisons des cookies pour simplifier et améliorer votre expérience sur notre site. Pour plus d'informations sur l'utilisation que nous faisons des cookies, consultez notre politique de confidentialité.