Néonatologie


Nos points forts

Notre expertise

 
  • Nous accueillons environ 600 nouveau-nés par an dont une centaine d'enfants agés de moins de 32 semaines à la naissance.
  • Notre service est référent pour plusieurs maternités dans différentes provinces (Liège, Luxembourg, Limbourg).
  • Depuis 2007, le service est engagé dans un programme de soins appelé «global care», dont l’objectif principal est de reconnaître les spécificités de chaque enfant afin de lui apporter les soins les plus adaptés possibles.
  • Notre équipe participe à différents groupes de travail (douleur, allaitement maternel, transport, écolage, …) pour évaluer la qualité et l'efficacité des soins prodigués et leur évolution possible.
  • Notre service est depuis longtemps partie prenante dans différentes études internationales.
 

Notre philosophie

 
  • Afin de dispenser les soins infirmiers, médicaux et paramédicaux les plus adéquats possibles, nous nous sommes fixés une ligne de conduite retranscrite dans une charte.
  • En tant que parents, vous êtes bienvenus dans le service 24h/24h. Votre présence et la mise en place d’une relation de confiance sont primordiales pour favoriser le développement de votre bébé. Vous retrouvez toutes les modalités de visite dans la brochure d’accueil du service. 
 

Les soins kangourou

 

Recommandé par l’OMS (Organisation mondiale de la santé), ce type de soin consiste à porter son bébé sur sa poitrine, peau contre peau, à la manière du marsupial qui a inspiré son nom. Cette méthode simple et bon marché, initiée par des pédiatres colombiens dans les années septante, est reconnue pour ses bienfaits pour le nourrisson.

Des études ont montré qu’associé au lait maternel, le portage favorise le bon développement du prématuré. Son cerveau, qui n’est pas tout à fait formé, se développe mieux lorsque sa maman le porte sur elle. Le bébé est moins stressé, ses paramètres sont plus stables. De plus, l’allaitement maternel, dont les prématurés ont le plus besoin, se met en place plus facilement avec le portage. Celui-ci fait aujourd’hui partie des soins. C’est même devenu une nécessité. La méthode kangourou a par ailleurs un effet positif sur le sentiment maternel (moins de dépressions post-natales), sur la relation enfant-papa (lequel est aussi invité à porter le bébé) et sur la relation de couple.

Le travail sur l’amélioration qualitative et quantitative de la méthode kangourou dans l’unité s'inspire en partie de l'expérience de la Suède, le pays européen où cette pratique est la plus répandue. Nous essayons que les mamans portent leur bébé au moins une heure par jour. Certaines le font durant trois ou quatre heures. Notre objectif est d’arriver à l'instaurer 24h sur 24, comme en Suède.
 

Les soins en chansons

 

L’intérêt de la musique en néonatologie n’est pas neuf. Mais, ces dernières années, c’est le chant live qui a émergé. Plutôt que de passer de la musique d’ambiance, la communication est dirigée vers l’enfant.

De plus en plus de travaux montrent les effets bénéfiques du soutien musical chez l’enfant: son stress diminue, son sommeil et les interactions avec son entourage s’améliorent. Quand un enfant se trouve en position kangourou (peau à peau), il ressent les battements du cœur, la respiration, la chaleur corporelle de sa maman. Cela le stimule au niveau cutané et moteur. La voix permet elle aussi d’améliorer la connectivité cérébrale, ce qui aurait un impact positif sur le long terme. Le chant, enfin, est un médiateur affectif, rassure l’enfant lorsqu’il reçoit les soins. 
 

Le centre de diagnostic anténatal

 

Si votre enfant est porteur d’une malformation, d’une pathologie infectieuse ou autre, l'infirmière coordinatrice du centre vous met en contact avec les intervenants les plus qualifiés pour assurer la continuité des soins.
En savoir plus fleche-1.jpg

 

Le suivi à long terme

 

Nous restons à vos côtés aussi longtemps que nécessaire. Dans certains cas, votre enfant sera suivi par une équipe multidisciplinaire chargée de veiller à son développement psychomoteur. Cet encadrement est proposé dans le cadre de la consultation de follow-up néonatal.

Prenez
un cookie !
Nous utilisons des cookies pour simplifier et améliorer votre expérience sur notre site. Pour plus d'informations sur l'utilisation que nous faisons des cookies, consultez notre politique de confidentialité.