Cardiologie pédiatrique


Examens

Nous utilisons différents examens pour établir un diagnostic et suivre nos patients:
 
L'échocardiographie
L’échographie permet de regarder le cœur en utilisant les ultrasons (c’est le même type de machine que celle employée pour regarder les bébés dans le ventre de leur maman durant la grossesse). Elle nous permet de comprendre l’anatomie et le fonctionnement du cœur. C’est l’instrument idéal pour diagnostiquer les différentes malformations et dysfonctions du muscle cardiaque. Cet examen peut se réaliser facilement en consultation chez les enfants de tous les âges. Pour distraire l'enfant pendant l’examen, vous pouvez prendre des jeux, de slivres, une tablette, de quoi grignoter ou boire. L’enfant est couché et l’examen dure 10 à 15 minutes.
L’électrocardiogramme (ECG)
L’électrocardiogramme est un examen de routine en consultation. Il ne dure que quelques instants, et se réalise en «collant» des ventouses sur la peau. Il est utile pour analyser l’activité électrique du cœur et voir comment l’influx nait dans le cœur et se propage aux différentes cavités pour provoquer la contraction du muscle. Il permet de dépister et de suivre les troubles du rythme.
L'électroencéphalogramme (EEG)
L'électroencéphalogramme (ou EEG) permet d'enregistrer l'activité électrique du cerveau à l'aide d'électrodes placées sur le cuir chevelu. Le nombre d'électrodes varie de 10 à 21. La mise en place de ces électrodes dure environ 10 minutes. L'enregistrement dure environ 15 minutes. Les résultats vous sont transmis directement par votre neuropédiatre ou sont envoyés dans la semaine qui suit à votre médecin généraliste.
Le Holter
Le Holter est une cassette (un genre de «walkman») qui enregistre l’ECG pendant 24 heures. Il est posé en consultation (à la polyclinique de la Clinique CHC MontLégia) et l'enfant rentre à la maison avec l’appareil en bandoulière. Il ne doit rien modifier à sa vie de tous les jours (à l’exception de la piscine et du bain). Cet enregistrement nous permet d’avoir une idée de la variabilité du rythme cardiaque durant les différents moments de la journée (activité, repos, sommeil, etc) et de mieux dépister certains troubles du rythme.
Le monitoring de tension artérielle (MAPA)
Il s’agit d’un brassard (comme celui utilisé en consultation pour mesurer la tension artérielle), qui est relié à une cassette (un genre de «walkman») qui est portée en bandoulière. La cassette enregistre pendant 24 le profil de la tension artérielle. De cette façon, le médecin peut poser le diagnostic d’hypertension artérielle et en contrôler le traitement. L’appareil est posé en consultation (à la polyclinique de la Clinique CHC MontLégia) et l'enfant rentre à la maison avec l’appareil en bandoulière. Le brassard gonfle régulièrement durant l'enregistrement, c'est normal.
Le R-test
Le R-test est une sorte de Holter qui est mis en place pour une semaine. Le boîtier est muni d’un gros bouton qui permet d’enregistrer le rythme du cœur à des moments spécifiques, ce qui nous aide dans la mise au point des malaises, des palpitations, des douleurs thoraciques, etc. L’appareil est posé en consultation (à la polycliniquede la Clinique CHC MontLégia). L'enfant rentre à la maison avec l’appareil clipsé sur une électrode collée sur le thorax. Le boîtier peut être retiré pour se laver ou aller à la piscine.
L'épreuve d'effort (sur tapis roulant)
L’épreuve d’effort permet d’analyser la façon dont s’adaptent le cœur et les poumons lors d’un effort. Elle est programmée à la Clinique CHC MontLégia. L'enfant est monitorisé: il est équipé d'électrodes d’ECG, capteur pour mesurer l’oxygène dans le sang, brassard pour prendre la tension artérielle, et éventuellement masque pour analyser la respiration. Il s’installe sur un tapis roulant qui lui demande de produire un effort rapidement progressif (marche lente, puis progressivement course en montée). Le test dure une dizaine de minutes.
Tilt-test (test d'inclinaison)
Le tilt-test, aussi appelé test d'inclinaison, est un outil diagnostique important dans la prise en charge des syncopes inexpliquées. Ce test reproduit les conditions responsables du réflexe vaso-vagal à l'origine de nombreuses syncopes. L'enfant est installé sur une table d'inclinaison qui passe d'une position couchée à une position debout, maintenue 20 à 40 minutes. Le rythme cardiaque est surveillé par l’ECG et la pression artérielle par un brassard. Ce test nécessite souvent la mise en place d’une perfusion.
L’angioscanner thoracique et la résonance magnétique cardiaque (RMN)
L’angioscanner thoracique et la résonnance magnétique cardiaque sont deux examens d’imagerie médicale. Elles sont différentes de l’échocardiographie. Elles permettent d’obtenir une image plus précise des gros vaisseaux émergeant du cœur (aorte et artères pulmonaires), ainsi que des artères coronaires (artères nourricières du myocarde). La RMN cardiaque permet également des calculs de débit et de fonction qui peuvent être utiles dans la prise en charge de certains de nos patients.

Le scanner est un examen très rapide tandis que la RMN nécessite 30 à 45 minutes de patience en restant immobile. Les deux nécessitent la mise en place d’une perfusion. Une préparation par le jeu est prévue pour les plus jeunes. Les tout-petits peuvent être anesthésiés.

Ces deux examens sont réalisés à la Clinique CHC MontLégia grâce à la collaboration entre les cardiopédiatres (les Drs Baguette et Eiras da Silva) et les radiologues spécialisés en imagerie cardiaque.
La scintigraphie pulmonaire
La scintigraphie pulmonaire est un examen qui permet d’étudier la proportion de sang qui vascularise le poumon gauche et le poumon droit, et ce grâce à l’injection d’un produit de contraste légèrement radioactif dont on étudie la répartition. Elle est utile surtout dans les cas de malformations cardiaques touchant les artères pulmonaires, pour voir la façon dont elles se développent. L'examen est réalisé dans le service de médecine nucléaire à la Clinique CHC MontLégia. L'examen nécessite la mise en place d'une perfusion.
Test à l’ajmaline et à l’adénosine (test de provocation)
Ce test, appelé test de provocation, nécessite d'utiliser une perfusion pour injecter un médicament et de réaliser un ECG pour analyser le rythme cardiaque. Le test est utilisé pour mettre en évidence les modifications du tracé ECG typiques de certaines canalopathies (maladies qui entrainent un trouble du rythme). Le test dure une dizaine de minutes.
L’échocardiographie fœtale
L’échocardiographie foetale est réalisée avant la naissance. Habituellement, elle est demandée par le gynécologue en cas de suspicion de malformation cardiaque. La cardiologue pédiatre regarde spécifiquement le coeur de l'enfant. S'il décèle une anomalie, le gynécologue recherchera des malformations associées (reins, cerveau, etc).  

Diagnostiquer les problèmes avant la naissance permet de préparer les parents à la maladie de leur enfant, et de programmer une éventuelle prise en charge postnatale dans un environnement adapté.

Prenez
un cookie !
Nous utilisons des cookies pour simplifier et améliorer votre expérience sur notre site. Pour plus d'informations sur l'utilisation que nous faisons des cookies, consultez notre politique de confidentialité.