Centre d’action contre le surpoids pour enfants et adolescents (CASEA)


Un programme complet

La prise en charge de l'excès pondéral chez l'enfant/l'adolescent (entre 2 et 18 ans) nécessite souvent de changer certaines habitudes familiales. L'enfant est encouragé à poursuivre son développement mais sans prendre du poids, en adoptant une alimentation équilibrée et une meilleure hygiène de vie.  
 

Très souvent un accompagnement diététique n’est pas suffisant pour lutter contre l'obésité pédiatrique. Il arrive que les parents rejettent la faute sur leur enfant, estimant qu’il n’a aucune volonté. Or, ce n’est pas seulement sa gourmandise, mais les habitudes alimentaires de toute la famille, qu’il faut changer. Les adaptations de régime alimentaire s’opposent aussi parfois à des freins culturels.

La prise en charge au sein du CASEA dure 5 ans. Le patient suit en alternance des séances individuelles programmées avec différents intervenants selon ses besoins. Il a aussi la possibilité de participer ponctuellement à des séances de groupe de diététique ou de psychologie, et hebdomadairement à des séances de sports (Gym & Joy).

Depuis 2023, la prise en charge multidisciplinaire de l'enfant est organisée dans le cadre d'une convention avec l'INAMI. L'adhésion à la convention repose sur des critères bien définis et leur qualification relève du devoir de l'équipe pluridisciplinaire. Ne pas répondre à ces critères ne signifie pas, pour autant, qu'une prise en charge n'est pas indispensable pour éviter les conséquences du surpoids.


La prise en charge est multidisciplinaire.
Si l’obésité de l’enfant/l’adolescent est le plus souvent la conséquence d’une alimentation inadéquate associée à une trop grande sédentarité, une évaluation médicale préalable est nécessaire.

L’enfant/l’adolescent rencontre, dans la cadre de la convention, la coordinatrice du centre, un pédiatre, une psychologue, une diététicienne (les deux, au min. 2 fois par trimestre) et, dans certains cas, un kinésithérapeute (test de marche chez les enfants de plus de 6 ans).

Aux différentes étapes du parcours, une évaluation est menée pour prendre la mesure de la perte de poids, des changements induits au sein de la famille, et mettre en place un suivi pour éviter une rechute. Dans ce schéma, l'implication des parents est cruciale.

Un exemple d'intervention: la diététicienne
La diététicienne travaille sur les aliments et les goûts. L’erreur principale est l’absence de fruits et légumes, l’omniprésence des biscuits et les trop grosses portions au souper. Elle veille à rééquilibrer les volumes et à réduire les sucres simples. Elle travaille aussi sur les sensations alimentaires et les comportements alimentaires déviants.

 

Nos objectifs

 
  • Approche globale au sein d’une équipe pluridisciplinaire
  • Implication de l’enfant/l'adolescent et de ses parents
  • Approche basée sur des objectifs réalistes
  • Mise en place d’un environnement favorisant la réussite
  • Utilisation d’outils concrets et ludiques
  • Prise en charge axée sur l’obtention de modifications durables du comportement alimentaire
  • Réunions en équipes pluridisciplinaires fixes et régulières
  • Lien avec le médecin traitant et les autres intervenants de l’entourage de l’enfant
  • Maintien des objectifs dans le temps par des évaluations régulières

Prenez
un cookie !
Nous utilisons des cookies pour simplifier et améliorer votre expérience sur notre site. Pour plus d'informations sur l'utilisation que nous faisons des cookies, consultez notre politique de confidentialité.