Huit jeunes réfugiés découvrent la réalité du Covid à MontLégia

14 décembre 2020

Partager

Ils étaient 8 MENA (mineurs étrangers non accompagnés), venus d’Afghanistan, du Congo, de Guinée et du Niger.

Huit jeunes réfugiés découvrent la réalité du Covid à MontLégia

Dans leur pays d’origine ou sur la route pour la Belgique, ces jeunes ont croisé tant d’horreurs qu’ils ont beaucoup de mal à comprendre l’importance de l’épidémie de Covid et la nécessité d’appliquer les gestes de sécurité. 

Accueillis par Isabelle Thys, directrice des soins infirmiers, et Delphine Antoine, son adjointe, ils ont visité les soins intensifs et une unité d’hospitalisation Covid à la Clinique CHC MontLégia. Yannick Hansenne et Manu Delhaxhe, les infirmiers chefs qui les ont accueillis, ont partagé leur quotidien, montré les différents stades de la maladie, répondu à leurs questions, notamment sur le nombre de décès, l’âge des patients… Une façon de découvrir que le virus touche toutes les tranches d’âge et que ses effets peuvent être ravageurs. Un message qui est manifestement passé chez ces jeunes…
 
« Vous, les jeunes, arrêtez de croire que cela ne vous touchera pas et que cela ne vous concerne pas. Vous devez expliquer ce que vous avez vu et convaincre vos amis qu’il faut faire attention aux autres et appliquer les gestes de sécurité », tel était en substance le message des soignants, persuadés de l’intérêt de ce type de visite et du partage d’expérience. 
 
Ces jeunes sont hébergés par Fedasil dans les anciens bâtiments de l’hôpital de Rocourt. C’est à la demande de l’encadrement que la visite s’est organisée, une demande accueillie avec enthousiasme par le Groupe santé CHC, pour son côté didactique mais aussi comme une manière de garder le lien avec Rocourt.

Prenez
un cookie !
Nous utilisons des cookies pour simplifier et améliorer votre expérience sur notre site. Pour plus d'informations sur l'utilisation que nous faisons des cookies, consultez notre politique de confidentialité.