L'interruption de grossesse

L'interruption de grossesse peut être médicale (justifiée par votre état de santé ou celui du bébé à naître) ou volontaire. Dans les deux cas, c'est un choix douloureux qui n'est jamais anodin.

Nous avons mis en place des procédures pour vous accompagner au mieux dans le plus grand respect de votre situation.



Votre bébé à naître rencontre un problème sévère


Vous êtes amenée à réfléchir à une IMG (interruption médicale de grossesse)

Notre centre de diagnostic anténatal peut vous accompagner dans votre réflexion et votre choix. Nous tâchons toujours de vous apporter des explications claires et honnêtes.

 

Vous hésitez à recourir à une IVG (interruption volontaire de grossesse)
 

Vous avez besoin d'en parler avec un professionnel de la santé.

Vous avez besoin de réfléchir à votre situation, vous avez des questions (médicales, juridiques, sociales) ou vous avez besoin d'une aide psychologique pour pouvoir prendre votre décision ?

Contactez notre centre d’appel téléphonique au 04 355 50 10 du lundi au vendredi de 8h30 à 16h30. Nous fixerons au plus vite pour vous un rendez-vous avec le bon intervenant.

Y-a-t-il d’autres solutions ?
Poursuivre votre grossesse est peut-être envisageable avec quelques adaptations de votre situation actuelle. Vous pouvez aussi réfléchir à une procédure d’adoption.
Vous pouvez aborder ces questions, et faire le point sur les aides possibles, avec notre service social : contactez-le au 04 355 54 52 ou 04 355 54 51

 

Vous souhaitez une IVG


Vous devez vous adresser à un gynécologue.

Que dit la loi ?
L’IVG est réalisable en Belgique avant la fin de la 12e semaine de la conception de la grossesse soit 13 semaines et 6 jours après le 1er jour des dernières règles.
Votre médecin a le droit de refuser, pour des raisons d’éthique personnelles, de réaliser votre IVG. Dans ce cas, il vous réfère rapidement à un de ses confrères.
L’accord du conjoint ou du partenaire n’est pas obligatoire. Pour les jeunes femmes mineures, l’autorisation parentale n’est pas obligatoire.
L’IVG ne peut être pratiquée qu’au minimum 6 jours après la consultation chez le gynécologue. Votre demande d’IVG doit se faire par écrit.

Comment se passe une IVG ?
Les modalités pratiques vous seront expliquées dans le détail par votre gynécologue, ainsi que les complications éventuelles, par exemple par rapport à une future grossesse. Lors de votre prise en charge, et au plus tard lors de votre admission à l’hôpital, vous devrez signer une deuxième fois le document de consentement pour confirmer votre décision. Vous devrez rapidement programmer un passage au laboratoire pour une prise de sang.

Si votre grossesse est inférieure à 6 semaines, nous recourons à la méthode médicamenteuse. Au-delà, c'est un curetage qui est prévu. Le curetage est réalisé à l'hôpital en salle d’opération, sous anesthésie générale ou sous rachianesthésie. Les suites postopératoires sont le plus souvent peu douloureuses. Votre sortie est décidée selon l’évolution de votre état et a lieu le jour même. Une visite gynécologique de contrôle doit avoir lieu 5 semaines après le curetage.

L'IVG est pratiquée à la Clinique CHC MontLégia.

Soutien psychologique
Un soutien psychologique est organisé pour chaque prise en charge d'IVG.
Contact : Cécile VERLAINE, psychologue, 0472 55 75 73

Prenez
un cookie !
Nous utilisons des cookies pour simplifier et améliorer votre expérience sur notre site. Pour plus d'informations sur l'utilisation que nous faisons des cookies, consultez notre politique de confidentialité.