Les formalités (il y en a toujours)

Certes, il y a des formalités à accomplir, mais c'est pour la bonne cause.

 

avant la naissance


Employeur
Avertissez votre employeur de votre grossesse de manière à préserver vos droits. Demandez une attestation à votre gynécologue.

Reconnaissance anténatale
Pour les couples non mariés, il est conseillé de procéder à une reconnaissance de paternité prénatale, dans la commune ou
vous habitez, et ce à partir de la 29e semaine de grossesse. Sans cela, la reconnaissance de l'enfant devra avoir lieu, après la naissance, en présence des deux parents. Munissez-vous d'une attestation signée par votre gynécologue.

Prime de naissance
Vous pouvez introduire une demande de prime de naissance dès 5 mois de grossesse auprès de votre caisse d'allocations familiales. La prime sera versée avant la naissance (dès le 8e mois de grossesse). Cette prime n'est pas versée automatiquement, vous devez en faire la demande auprès de la caisse d'allocations familiales qui sera la vôtre.

Mutuelle
Vérifiez que vous êtes bien en ordre de cotisations, et prévenez votre mutuelle de votre grossesse de manière à bénéficier des indemnités du congé de maternité.
Renseignez-vous sur les avantages octroyés lors d’une naissance.

Assurance hospitalisation
Si vous avez une assurance hospitalisation, analysez bien votre contrat pour définir les montants pris en charge en matière de "journée d’entretien"et d’"honoraires médicaux". Une assurance hospitalisation ne couvre pas toujours l’entièreté de la facture.

Travailleuses indépendantes ou conjointes aidantes
Si vous êtes travailleuse-indépendante, vous pouvez bénéficier de titres-services à commander auprès de votre caisse d’assurance sociale dès le 6e mois de grossesse et au plus tard 15 semaines après la naissance.



apres la naissance


Déclaration de naissance
Les documents nécessaires à la déclaration de naissance seront disponibles le lendemain de votre accouchement (route 502 à MontLégia, route 100 à Heusy). Ils vous permettront d’inscrire votre enfant au service population de la ville de Liège ou de Verviers (selon le lieu de naissance) et d'obtenir un numéro de registre national et l’accès à une mutuelle.
Vous avez 15 jours pour déclarer la naissance de votre enfant. Si vous êtes un couple non marié et qu'il n'y a pas eu de reconnaissance anténatale, les deux parents doivent se présenter à l'administration.
Si vous êtes mariés, emportez votre livret de mariage.

Attestation de naissance : pour la mutuelle et pour les allocations familiales
Vous devez remettre une attestation de naissance à votre mutuelle (ou à votre employeur si vous êtes un agent nommé) pour justifier vos indemnités de congé de maternité. L'autre attestation est à déposer à votre caisse d’allocations familiales pour obtenir la prime de naissance (si vous ne l'avez pas reçue avant la naissance) et les allocations mensuelles.

Inscription auprès de la mutuelle
Une fois la déclaration de naissance réalisée, vous devez inscrire votre enfant à la mutuelle. Certaines d’entre elles proposent des primes à l’allaitement, renseignez-vous.



Le congé de maternité


Si la maman est salariée, elle pourra bénéficier d'un congé de 15 semaines. Si elle est travailleuse indépendante, le congé est de 12 semaines.

Le congé est fractionnable avant et après la naissance :
  • le congé autorisé avant la naissance est de 6 semaines pour les salariées, et de 3 semaines pour les travailleuses indépendantes. Seule la semaine de congé précédant la date de l’accouchement est obligatoire (à défaut d'être prise, elle est perdue). Le reste peut être reporté après la naissance.
  • le congé après la naissance est de 9 semaines. Pour les travailleuses indépendantes, les 2 premières semaines sont obligatoires, les autres sont facultatives. A ces semaines, peuvent se rajouter celles qui n’ont pas été prises avant la naissance.
En cas de naissances multiples, 2 semaines supplémentaires de congé sont octroyées. La demande est à effectuer auprès de l’employeur. Le congé de maternité peut également être prolongé si votre bébé est hospitalisé en néonatalogie plus de 15 jours.

 

Le Congé de paternité


Si le papa est salarié, il pourra bénéficier d’un congé de paternité de 15 jours à prendre dans les 4 mois qui suivent la naissance (pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2021 et avant le 1er janvier 2023). A partir du 1er janvier 2023, le congé de naissance passera à 20 jours ouvrables. Ce droit s'applique également aux co-parents.
 

Prenez
un cookie !
Nous utilisons des cookies pour simplifier et améliorer votre expérience sur notre site. Pour plus d'informations sur l'utilisation que nous faisons des cookies, consultez notre politique de confidentialité.